Skip to content

Comprendre l’intérêt du ferrage dans une course hippique

Si vous avez l'habitude d'être attentifs aux caractéristiques d'une course hippique, alors vous aurez remarqué que les organisateurs de la course indiquent souvent si le cheval ou les chevaux qui vont concourir seront déférés ou non.

Évidemment, savoir si les chevaux sont ferrés ou pas à une grande importance dans la mise en place de votre stratégie de Paris, sachant que ce paramètre est beaucoup trop mésestimé par la communauté des joueurs alors qu'il a une importance considérable.

En théorie, la plupart des chevaux avant la course vont être déférée, dans le but de préserver le plus possible la sole de ces derniers. Une fois que la source sera terminée, le cheval sera alors de nouveau ferré pour éviter toutes les problématiques vis-à-vis de la partie cornée de son pied.

En règle générale, les chevaux sont ainsi déférés pour qu'ils puissent avoir de meilleures sensations et gagner en vitesse lorsqu'ils effectuent leur foulée, les statistiques et les tests ont été mis en place vis-à-vis de ses aspects démontrer que les chevaux pouvaient gagner des dizaines de mètres sur des distances de 2,5 km en l'absence de ferrage.

Cependant, il n'y a aucune obligation pour les chevaux à être déférés avant la course. On constate souvent que les chevaux qui vont être déférés sont des chevaux qui ont de grandes chances de pouvoir gagner. Aussi, plus l'enjeu de la course hippique est importante, et plus les chevaux auront tendance à être déférés, les entraîneurs voulant mettre un maximum de chances de leur côté pour pouvoir voir leurs pour l'emporter.

Globalement, on constate que le desserrage est un avantage certain qui peut être facilement vérifié si vous étudiez de manière statistique les résultats des chevaux qui ont été déférés vis-à-vis de ceux qui ont été déférés lors de multiples course sur le long terme.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *